“Ihrâm” ou « sacralisation » désigne le fait d’entrer dans un lieu ou un temps qui mérite la déférence. Dans le cadre religieux, les actions licites de la vie courante deviennent illicites pour la personne en ihrâm, c’est-à-dire le muhrim. Le pèlerin qui a l’intention d’accomplir un hajj ou une ‘Omra doit se vêtir de deux morceaux de tissus non cousus.

 

LES OBLIGATIONS (fard) DE L’IHRÂM
Selon les hanéfites, la sacralisation possède deux obligations :
1. L’intention
2. La prononciation de la talbiya

 

LES OBLIGATIONS (wâjib) DE L’IHRÂM
L’ihrâm comporte deux obligations :
1. Traverser les limites du mîqât en état de sacralisation
La définition du mot “mîqât” dans le dictionnaire est la suivante : “un lieu ou un moment donné pour accomplir une tâche”. Dans le cadre du pèlerinage, le mîqât est l’endroit où les pèlerins, qui veulent entrer dans les limites du Haram, doivent se mettre en état de sacralisation. Il n’est pas permis de traverser ces limites sans ihrâm. Cependant ceux qui n’ont pas la possibilité de s’arrêter et entrent directement dans le territoire du Haram peuvent se mettre en ihrâm avant d’arriver aux mîqât.

2. Se préserver des interdits de l’ihrâm.
Une fois qu’il a formulé son intention et qu’il est entré en état de sacralisation, le pèlerin doit obligatoirement observer un certain nombre d’interdits verbaux, physiques, comportementaux et vestimentaires.

a. Les interdits physiques
• Ne pas se raser la barbe ou les cheveux, se couper la moustache
• Ne pas se raser les poils du corps ou les arracher
• Ne pas s’huiler ou se laquer les cheveux, la barbe ou la moustache dans le but de se parer. Ne pas se maquiller les ongles ou les lèvres avec des produits comme le rouge ou le vernis
• Ne pas parfumer son corps ou son ihrâm avec du parfum. Ne pas utiliser du savon ou du shampoing contenant du parfum.

b. Les interdits vestimentaires
•Ne pas porter des vêtements ou sous-vêtements cousus
• Ne pas se couvrir la tête ou le visage.
• Ne pas porter des gants, des chaussettes ou des chaussures qui couvrent les talons
[Ces interdits concernent les hommes seulement. Les femmes portent leurs vêtements habituels et ne se couvrent pas le visage pendant la période de sacralisation]

c. Les interdits sexuels
• Ne pas avoir de relations sexuelles ou un comportement incitant à la relation

d. Les interdits de chasse
• Ne pas chasser ou aider un chasseur dans sa tâche

e. Les interdits dans le Haram
• Arracher ou couper les plantes

f. Les interdits comportementaux
• Insulter, se moquer ou offenser les autres
• Se disputer ou se battre

 

LA SUNNA DE L’IHRAM
a. Faire ses grandes ablutions avant de porter l’ihrâm
b. Faire une toilette du corps avant la sacralisation
c. Se vêtir de l’ihrâm qui se compose de deux morceaux de tissus : un pagne qui couvre le bas du corps en commençant par le bas du dos, et un autre morceau qui couvre le haut du corps sauf la tête
d. Se parfumer le corps avant l’entrée en état de sacralisation (avant l’intention et la talbiya). Parfumer l’ihrâm est interdit
e. Au moment de l’entrée en état de sacralisation, s’il ne s’agit pas d’un temps répréhensible pour prier, faire une prière de deux cycles
f. Prononcer l’intention de vive voix
g. Prononcer la talbiya après la prière (la talbiya doit aussi être prononcée avant l’entrée dans les limites du mîqât)