Faire un tawâf veut dire tourner autour de quelque chose, en l’occurrence tourner sept fois autour de la Ka’ba en commençant au niveau de la Pierre Noire. Chacun de ces tours se nomme “shawt”.

Le verset dit “… et qu’ils tournent autour d’al-Bayt al-‘Atîq (laKa’ba)”.

Le tawâf de la ‘Omra est une obligation pour toutes les écoles. Le pèlerin peut le faire à n’importe quel moment après l’entrée en état de sacralisation.

Les conditions de validités du tawâf :
1. L’intention
Le tawâf ne peut être validé s’il n’y a pas d’intention

2. Les assignations du temps du tawâf
Le tawâf de la ‘Omra ne se fait qu’après être entré en état de sacralisation

3. Faire le tawâf à l’intérieur d’al-Masjid al- Haram, autour de la Ka’ba
Il peut être accompli à l’intérieur de la Mosquée Sacrée, autour de la Ka’ba, sur l’esplanade prévu à cet effet, dans les parties couvertes de la mosquée ou aux différents étages de la mosquée.

4. Faire au moins quatre tours du tawâf
Pour les hanéfites, les quatre premiers tours du tawâf sont obligatoires, et il est wâjib de le compléter à sept tours. Les autres écoles considèrent les sept tours obligatoires, le fait de manquer ne serait-ce qu’un tour annulerait tout le tawâf.

Les obligations (wâjib) du tawâf :
-Avoir ses ablutions rituelles
-Couvrir les parties intimes du corps
-Avoir la Ka’ba à sa gauche
-Commencer le tawâf devant la Pierre Noire ou à son niveau
-Accomplir le tawâf à pied (pour ceux qui en ont la capacité)
-Ne pas traverser la partie du hatîm (Hijr Ismâ’îl)
-Compléter le tawâf en sept tours
-Faire la prière du tawâf

La sunna du tawâf :
1. Etre propre, ne pas avoir de saletés qui annuleraient les ablutions comme du sang ou de l’urine sur ses vêtements.
2. Commencer le tawâf à partir de la Pierre Noire en arrivant du Coin Yéménite.
3. Saluer la Pierre Noire au début du tawâf et à la fin de chaque tour.
4. Pour les hommes, s’il faut faire un sa’y après le tawâf, ils doivent activer le pas pendant les trois premiers tours du tawâf (raml)
[Raml : une marche active et imposante pendant les trois premiers tours du tawâf]
5. Les hommes doivent découvrir leur épaule droite pendant le raml (idtibâ)
[Idtibâ : en état d’ihrâm, découvrir l’épaule droite pendant les trois premiers tours du tawâf]
6. Accomplir les sept tours du tawâf successivement rapprocher de la Ka’ba le plus possible, et aux femmes de s’éloigner de manière à ne pas être embarrassées par la foule
8. Faire des invocations pendant les tawâf
9. Accomplir le tawâf le plus pieusement possible
10. Boire du Zamzam à la fin du tawâf.

Que doit comprendre le pèlerin du tawâf ?
Le tawâf est le fait de tourner autour de quelque chose. En fait, chaque élément dans cet univers, du plus petit atome jusqu’à la plus grande planète, sont en tawâf. Toute la création adore son Créateur. Et si tu t’abandonnes à ce mouvement sublime, tu te sentiras comme une goutte d’eau dans un océan.
Le tawâf se fait en ayant la Ka’ba à sa gauche, ainsi ton coeur et la Ka’ba sont côte à côte. Tu offres ton coeur à la Ka’ba et tu tournes autour pour reconstruire ton coeur avec la Ka’ba. Car la Ka’ba est la Maison d’Allâh et Il regarde les coeurs… Tu dois tourner sept fois. Souviens-toi que le chiffre sept symbolise l’infini. Dis-toi que la “mahabba” (affection) est “muabbad” (perpétuelle).Tu tournes sept fois. Tu promets à Ton Seigneur que ta soumission et ton adoration seront perpétuelles. Et tu le fais avec un amour eternel.