4 endroits secrets

 

Il y a un endroit dont une grande partie d’entre nous ignorons ou oublions dans le Haram de la Mosquée Sacrée (La Kaaba), en fait quatre endroits sont regroupés en un.

  • Ruknu Yamani (Le coin Yéménite)
  • Lieu où notre Prophète (PBSL) a fait istilam
  • Mustajar
  • Mustajab

Entre Ruknu Shami et Ruknu Yamani, se trouve une porte fermée sur le mur sud-ouest de la Kaaba appelée «Mustajar». Elle mesure environ deux mètres et demi et se trouve à l’opposé de la porte de la Kaaba. Lorsque le prophète Ibrahim (a.s.) a construit la Kaaba, il a placé une porte sur les murs nord-est et sud-ouest de celle-ci. Au fil du temps, la porte du mur sud-ouest a été fermée.

Abdullah bin Zubeyr (R.A.) a réouvert cette porte en dernier mais elle a été rebouchée avec des blocs de pierre par Yusuf bin Hadjaj.

Alors que la Kaaba était en cours de rénovation pour la onzième fois sous le règne du sultan ottoman Murat IV, l’emplacement de cette porte sur le mur sud-ouest a été marqué pour indiquer qu’il y avait eu jadis une porte qui a été fermée à cet endroit précis. En regardant attentivement, on peut remarquer l’emplacement de la porte grâce aux motifs rectangulaires représentant des blocs de pierre à la verticale à l’inverse du reste de la façade de la Kaaba.

 

Le segment de mur qui se trouve entre cette porte et le coin Ruknu Yamani, on l’appelle « Mustajab », ce qui signifie « le lieu où les prières sont acceptées ».

C’est donc à cet endroit où l’on vient se tenir pour implorer le pardon des péchés qui se nomme Mustajar (l’endroit où les péchés sont pardonnés).

 

Selon une version, le repentir d’Adam (as …) a été accepté à Mustajar et dans une autre version à Multazam.

Notre Prophète (S.A.V.) a déclaré dans l’un des hadiths, Allah Azze ve Jell avait ordonné à soixante-dix mille anges de se prendre position à Ruknu Yamani et lorsqu’il est dit: « Ô Seigneur! J’implore ton pardon et du bien dans ce monde et dans l’au-delà. Notre Seigneur ! Donne-nous la bonté et la beauté dans le monde et dans l’au-delà et protège-nous des tourments de l’enfer. Les Anges disent Amîn!

Aujourd’hui, la dou’a connue sous le nom de « Rabbena Atina » se prononce arrivé au niveau du coin Yéménite, c’est là que les anges disent amîn.

Notre Prophète (PBSL) y a frotté de sa main le coin qui est toujours ouvert et accessible par les pèlerins.