• Nos pays en Europe ont généralement un climat frais. La température la plus basse à La Mecque ou à Médine équivaut à la saison d’été de la Turquie.
• Le corps risque de se déshydrater à force de transpirer. Les symptômes de la déshydratation sont la fatigue, les vertiges et la nausée accompagnés par des crampes musculaires. Notre conseil dans ce cas là est de boire une boisson salée à base de yaourt (“ayran” en turc). Si les symptômes persistent, vous devez consulter un médecin.
• Evitez les boissons trop froides (glacées). Vous pouvez trouvez du Zamzam à température ambiante dans des thermos, dans la Mosquée du Prophète.
• Evitez de vous installer face aux climatiseurs ou ventilateurs. Dans la Mosquée Sacrée et la Mosquée du Prophète, des nouvelles colonnes avec climatiseurs intégrés diffusent de l’air frais, évitez de vous appuyer sur ces colonnes.
• Respectons la sensibilité de nos camarades de chambres à l’hôtel, utilisons les climatiseurs et ventilateurs avec modération. Faites attention à la température de la chambre pendant le sommeil.

Que faire en cas d’hyperhidrose (transpiration excessive) :

• Prendre des douches régulières (en évitant le gaspillage) pour l’hygiène et la vitalité.
• Une bonne hygiène du corps prévient les irritations.
• Préférez des sous vêtements en coton. Evitez les vêtements, chemise ou chaussettes en matière synthétique.
• Privilégiez des vêtements de couleurs claires.
• Grace à ces précautions, vous préviendrez aussi les maladies respiratoires. Elles sont les plus fréquentes pendant le pèlerinage.
• Evitez de sortir la tête découverte à l’heure où le soleil est à son zénith et pendant les grosses canicules. Si vous devez sortir protégez-vous avec une ombrelle.
• Repoussez vos tawâf et shopping à des heures où la température est moins élevée. En cas de brûlure, utilisez de la pommade.
• Ne vous risquez pas à monter jusqu’au sommet de la Montagne de ‘Arafat le jour de ‘Arafat. L’insolation cause de violents maux de tête et une perte de l’attention. Dans ce cas là, il faut immédiatement se reposer à l’ombre et se rafraichir. Le mieux est de ne jamais sortir seul. Dans ce cas là, votre ami doit s’empresser de vous amener jusqu’au centre de soins le plus proche.
• La chaleur et l’état du sol peut causer des crevasses ou des blessures sous les pieds. En guise de précaution et en dehors des périodes de sacralisation, il faut privilégier des chaussettes en coton et des claquettes avec les semelles intérieures lisses. Vous vous ferez un grand bien en surélevant vos pieds pendant votre repos à l’hôtel.